La Cidrerie Hérout

accueil-1C’est en 1946 qu’Auguste Hérout et son épouse Marie-Thérèse, habitants d’Auvers en Normandie (50), décident de mettre en valeur les pommiers de leur propriété à travers la transformation de la pomme à cidre.
Ils s’inscrivent ce faisant dans la tradition familiale : Monsieur Hérout père vendait déjà du cidre dans le canton de Carentan, tandis que le père de Marie-Thérèse Quétier commerçait lui aussi le cidre à Cherbourg à pleins tonneaux ! Ne sommes nous pas en Normandie… et le Cotentin est alors en zone de production réputée. La production du cidre Hérout s’accompagne dans les années 50 et 60 de la rénovation du verger cidricole, un verger traditionnel planté de variétés du terroir cotentinais. Dès les années 70, elle s’inscrit dans une démarche d’Agriculture biologique certifiée. Située en zone d’appellation contrôlée Calvados et Pommeau de Normandie, la cidrerie Hérout développe une production exclusivement sous signes officiels de qualité : Agriculture biologique et AOC. Depuis l’année 2000, le travail porte sur l’obtention d’une AOP Cidre Cotentin qui devrait voir le jour dans les mois à venir, portant haut le savoir-faire des cidriers du Cotentin et la méthode de fermentation naturelle et prise de mousse en bouteille (sans gazéification, ni pasteurisation). Aujourd’hui, c’est l’une des filles d’Auguste et Marie-Thérèse, Marie-Agnès, qui a repris l’exploitation et se fait l’ambassadeur des produits cidricoles du terroir en accueillant les amateurs et les invitant à découvrir et apprécier ses productions hors des frontières de la Normandie, en France, en Europe et au-delà ! Demeurée fidèle à l’héritage transmis par ses parents, elle perpétue la tradition du respect de la matière première et de l’attention portée à l’élaboration des produits, et continue à planter des pommiers pour les générations suivantes… Ainsi vont les histoires de famille en Normandie. HEROUT